Dialogo, 5

Tu m'en as fait accroire, capitale, minipole, supercipalité
à ta décharge je suppliais pour de l'illusion
à tes trottoirs miroirs facettes trous noirs je chantais
"par pitié, tout sauf la vérité"
à ta décharge municipale mes jeux de mots n'étaient pas toujours très bons
mais bon

oh ville, oh enclavitude super sécure
avide de poncifs péremptoires et méfiante à l'égard des tâtonnements vrais
friande des camaraderies factices et des sourires forcés
oh lien social et terrasses engoncées
oh jolie ville où la beauté est aussi rare, souriante et touchante
qu'un coeur façonné parmi les mille pavés carrés
seul parmi de ternes et brillants paradoxes vivants
ivre et drôle et ridicule et magnifique parmi ces cons de passages piétons ces piétons de passage à la con

j'ai toujours eu un faible pour toi
oh municipale entité dont je te fais le cinquième arrondissement
cette fois-ci en quelques fragments pavés piétinoubliés
j'ai toujours eu un faible
et le mot faible est faible pour toi
on devrait dire j'ai toujours eu
un courageux têtard quasi foutu d'avance pour toi
et le nombre un est faible
on devrait dire j'ai toujours eu mille courageux têtards quasi foutus d'avance pour toi
mais on ne le dit parce que c'est un peu long

un faible
quel faible
va savoir
sûrement pas moi parce que je suis

super fort